Babyphone vidéo et onde électromagnétique: un risque pour le bébé

Le babyphone vidéo vous permet de garder un œil sur votre bébé sans pour autant rester près de lui tout le temps. Il vous permet donc de gagner du temps et d’assurer la sécurité de bébé. Toutefois, ces appareils connectés ne sont pas inoffensifs. En effet, ils émettent des ondes électromagnétiques et de plus en plus de parents sont inquiets sur l’impact que pourraient avoir ces rayonnements sur leur bébé. Si vous avez ce souci, laissez-nous vous apporter plus d’explications à ce sujet.

Les ondes électromagnétiques : un danger ?

Depuis peu, notre quotidien est dominé par les ondes électromagnétiques : les smartphones, le Wi-fi, les tablettes et les babyphones. Mais contrairement à certains appareils (télévision, radio) qui émettent des ondes continues, le babyphone émet des ondes saccadées et c’est ce qui le rend plus dangereux. Et le pire c’est qu’aucune norme ne règlemente la fabrication des babyphones. Cependant, il faut aussi savoir qu’une onde est dangereuse ou non en fonction de sa fréquence. Si elle est trop élevée, elle peut être nuisible, c’est le cas des rayons X et des rayons gamma qui peuvent provoquer de sérieux dégâts sur les tissus biologiques.

Bébé et ondes électromagnétiques

Il faut savoir qu’un enfant en développement est plus fragile qu’un adulte. En effet, de 5 à 10 ans, la pénétration des ondes dans le cerveau est beaucoup plus importante. Des scientifiques ont expliqué que cela est dû à la taille du crâne et l’imperméabilité de la boite crânienne. Des études ont également montré qu’une forte exposition aux rayonnements pouvait être la source de trouble de développement auprès des bébés. Cela affecterait la mémoire, l’attention et les facultés de coordination. Par ailleurs, les ondes peuvent également provoquer des agitations, des troubles du sommeil et du stress. Il va donc sans dire qu’exposer un enfant à des ondes électromagnétiques à longueur de journée pourrait causer de sérieux dégâts sur sa santé plus tard.

Les mesures à prendre

Bien qu’aucun résultat définitif et qu’aucune preuve n’aient été trouvée sur les véritables impacts des ondes électromagnétiques sur bébé, il serait plus prudent de prendre des mesures. Comme on le dit si bien : « vaut mieux prévenir que guérir ».

Choix de l’appareil

Pour éviter d’exposer bébé à des rayonnements nuisibles, vous devriez commencer par bien choisir votre babyphone. Si vous ne souhaitez pas avoir des problèmes, la meilleure option reste l’achat d’un babyphone analogique qui fonctionne par radiofréquence et qui ne représente donc aucun danger. Nous pouvons même dire que si vous votre chambre se trouve à coté de celle de bébé, peut-être que vous devriez vous passer du babyphone.

D’un autre côté, il faut avouer que les babyphones vidéo nous rendent un grand service. En effet, on peut mener une vie sereine tout en surveillant notre enfant. Si vous trouvez qu’il est vraiment indispensable d’acheter un babyphone vidéo, suivez nos quelques conseils.

Le mode VOX

Lors de votre achat, privilégiez les babyphones dotés du fameux mode VOX ou déclenchement automatique à la voix. Ainsi, l’appareil se met en veille lorsque tout est calme et elle se rallume que lorsque bébé pleure ou fait du bruit. Ce mode d’économie qui peut être connu également sous le nom de Smart Eco ou mode Eco chez certains modèles, permet d’améliorer l’autonomie de la batterie. Surtout, il permet de protéger bébé des rayonnements, car l’appareil n’émet pas en continue et la transmission est réduit lorsque l’appareil est en veille.

Le babyphone DECT

Les babyphones DECT sont connus pour émettre des ondes à haute fréquence. Pour votre intérêt, évitez ces modèles et préférez des appareils avec une gamme de fréquences plus basse. Sachez que la majorité des appareils DECT émettent jusqu’à 40 mW. Pour limiter le danger, veillez donc à ce que votre babyphone ait la puissance la plus basse possible (en dessous de 10 mW).

La portée du babyphone

La portée du babyphone peut également des impacts sur les ondes électromagnétiques. Avec une portée maximale, les risques sont élevés. Pour éviter tout danger, nous vous conseillons donc d’opter pour l’appareil avec la bonne portée, c’est-à-dire en fonction de votre habitat. Par exemple, si vous habitez un appartement, limitez-vous à des babyphones avec une portée de 250 à 300 m. Si vous choisissez un babyphone avec une portée de 3 km sur une petite distance, vous exposerez votre enfant à de puissants rayonnements. Les portées de 1 et 3 km ne sont nécessaires que si vous résidez dans une grande maison ou si vos murs sont trop épais ou encore si la chambre de bébé est trop éloignée de la vôtre.

De nouvelles technologies

Sachant que de plus en plus de parents se préoccupent des effets néfastes des ondes émises par les babyphones, de nombreux fabricants ont mis au point de nouvelles technologies pour tenter de limiter l’émission des rayonnements. C’est le cas de la marque Babymoov et sa technologie « Digital Green Technology ». Ce dernier permet d’allier performance et basse puissance. Ainsi, les appareils de la marque émettent jusqu’à 33 fois moins d’ondes que ceux des concurrents.

Installation du babycam

Quel que soit le modèle acheté, la prochaine étape consiste à bien l’installer. Pour limiter les impacts des ondes, veillez à placer l’émetteur à au moins 3 mètres de bébé. Si la pièce est trop petite, respectez au moins la distance minimale de 1 m. Mais le mieux serait de tout faire pour que le babyphone soit le plus éloigné, car plus il est loin, plus l’impact des ondes électromagnétiques est moindre.

Jusqu’à ce que des preuves soient trouvées sur les réels impacts des ondes électromagnétiques, nous vous invitons à prendre les mesures adéquates. Étant donné qu’il est presque impossible de se passer de ces babyphones dernier cri et multifonctions, assurez-vous juste de trouver le bon modèle et de l’installer comme il faut. Ainsi, vous pourrez profiter des meilleures conditions pour surveiller bébé et ce dernier ne courra aucun danger. Au final, toute la famille sera contente !

Leave a Reply